top of page
  • Photo du rédacteurVanessa

Maladies et microbiote uro-génital

Dernière mise à jour : 7 août 2023

Cystite, mycose, endométriose, vaginose.... et microbiote uro-génital

comment éviter les cystites et mycoses
Cystites et mycoses chroniques

Le microbiote uro-génital est composé de micro-organismes présents dans les voies uro-génitales, l'urètre, la vessie, le vagin et les organes reproducteurs chez les femmes, ainsi que dans l'urètre et la prostate chez les hommes. Ce microbiote est composé principalement de bactéries, plus particulièrement les lactobacilles créant un mucus protecteur mais, il peut également inclure des virus, des champignons et d'autres micro-organismes . Cet un savant équilibre entre tous ces micro-organismes qui permet de protéger au mieux notre santé.

Le microbiote uro-génital joue un rôle important pour la santé des femmes. Cet équilibre de l'écosystème microbien permet la prévention face à une colonisation par d'agents pathogènes , cet écosystème agit donc sur le système immunitaire local. Lorsque cet équilibre est perturbé, cela peut entraîner diverses affections et maladies.


Voici quelques exemples de maladies en lien avec le déséquilibre ( dysbiose) du microbiote uro-génital :

  • Infections urinaires : Les infections urinaires sont courantes et peuvent être causées par des bactéries pathogènes comme l’Escherichia coli qui colonisent les voies urinaires. Cette bactérie est présente dans nos intestins tant que celle-ci est en quantité faible elle ne pose pas problème, il existe un lien très étroit entre notre microbiote intestinal et uro-génital. Un microbiote uro-génital sain, « en équilibre » aidera à prévenir ces infections en empêchant la colonisation par des agents pathogènes.

  • Vaginose bactérienne : La vaginose bactérienne est une infection courante du vagin qui résulte d'un déséquilibre de la flore bactérienne normale. Certaines bactéries, comme Gardnerella vaginalis, deviennent prédominantes, ce qui peut entraîner des symptômes tels que des pertes vaginales anormales et une odeur désagréable.

  • Candidose vaginale : La candidose vaginale, également connue sous le nom d'infection à levures, est causée par une prolifération excessive du champignon Candida dans le vagin. Bien que Candida fasse partie du microbiote vaginal normal, un déséquilibre peut conduire à une infection. Savez vous que le candida est accro au sucre? Plus vous en mangez plus il prolifère! Le candida est capable d’agir sur notre système nerveux pour indiquer au cerveau qu’il a besoin de sucre et vous voilà avec un paquet de gâteaux!

  • Prostatite : La prostatite est une inflammation de la prostate, généralement causée par une infection bactérienne. Le déséquilibre du microbiote uro-génital peut favoriser le développement de cette infection.

  • Endométriose, beaucoup d'études mettent en évidence que le microbiote est un facteur déterminant dans le développement de cette maladie et des ses symptômes.

La recherche sur le microbiote uro-génital est encore relativement nouvelle. Chaque jour des médecins, études révèlent l’influence du microbiote uro-génital sur les maladies uro-génitales. De nouvelles approches de prévention et de traitement de ces maladies uro-génitales intègrent le microbiote dans le protocole.


Vous souffrez d'une pathologie uro-génital:

Vous souhaitez en savoir plus :


formations à distance, plusieurs dates



Formation en présentiel, plusieurs dates et lieux



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page