top of page

sab 21 set

|

formation en ligne

Microbiote et endométriose

L'endométriose, cette affection longue durée touchant une femme sur dix. Cependant, des recherches récentes suggèrent un lien intrigant entre le microbiote et l'endométriose. Cette formation permettra d'apporter des réponses supplémentaires à la souffrance de ces femmes.

Microbiote et endométriose
Microbiote et endométriose

Orario & Sede

Ultima data disponibile

21 set 2024, 09:30 – 11:30

formation en ligne

Info sull'evento

Au programme:

Un déséquilibre aux conséquences profondes ⚖️

Le microbiote, cet ensemble complexe de micro-organismes vivant en symbiose avec notre corps, joue un rôle crucial dans notre santé. Chez les femmes souffrant d'endométriose, on observe souvent un déséquilibre du microbiote, connu sous le nom de dysbiose. Cette dysbiose se manifeste par divers symptômes, tels que des troubles digestifs, des carences en fer, et des infections urinaires récurrentes.

Prevotella Copri et Clostridium Difficile : Des indices microbiens 🔍

Des études ont mis en lumière le rôle de certaines bactéries spécifiques. Par exemple, Prevotella Copri, souvent trouvée en excès chez les femmes atteintes d'endométriose, est associée à la vaginose bactérienne, une condition fréquemment liée à cette maladie. De même, Clostridium Difficile, connu pour causer des colites, pourrait également jouer un rôle dans l'endométriose.

Le Microbiote fongique : Un acteur sous-évalué 🍄

Le microbiote fongique, composé de levures et de champignons, interagit étroitement avec le microbiote bactérien. Les déséquilibres dans ce microbiote peuvent également influencer l'apparition et l'évolution de l'endométriose.

Facteurs influant sur le microbiote et l'endométriose

Plusieurs facteurs peuvent modifier le microbiote, influençant ainsi l'endométriose. L'acidité gastrique, le péristaltisme intestinal, et même le taux de sérotonine, un neurotransmetteur, sont des éléments clés. Un taux de sérotonine bas, souvent observé dans l'end

ométriose, peut indiquer un déséquilibre du microbiote.

Les virus et l'endométriose : Un lien surprenant 🦠

Des virus comme l'Herpès Simplex et l'Epstein Barr pourraient également influencer le microbiote et, par extension, l'endométriose. Ces virus, en modifiant l'équilibre microbien, peuvent contribuer à des symptômes digestifs et à des troubles immunitaires souvent associés à l'endométriose.

L'Interaction entre microbiote intestinal et vaginal🧬

Il existe une interaction fascinante entre le microbiote intestinal et vaginal. Un déséquilibre dans l'un peut affecter l'autre, influençant ainsi la santé reproductive féminine. Par exemple, un microbiote intestinal déséquilibré peut altérer la flore vaginale, créant un terrain propice à l'endométriose.

Vers une approche intégrée du traitement💡

Face à ces découvertes, il devient essentiel d'intégrer le rééquilibrage du microbiote dans le traitement de l'endométriose. Des approches telles que la modification de l'alimentation, l'utilisation de probiotiques, et la gestion du stress peuvent aider à restaurer l'équilibre du microbiote et, potentiellement, à atténuer les symptômes de l'endométriose.

Biglietti

  • Microbiote et endométriose

    Paiement 4 fois sans frais, formation prise en charge par vos fonds de formation Agefice, fifpl, OPCO,Pay pal accepté

    89,00 €
    IVA: TVA inclusa

Totale

0,00 €

Condividi questo evento

bottom of page